Le site des Toyota Land Cruiser Série 8 & 10

(FJ - FZJ - HDJ - HZJ - UZJ)
Vous êtes ici >> Accueil/les news/Melilla : Une nouvelle ligne maritime concurrencera la ligne Nador-Sète

Melilla : Une nouvelle ligne maritime concurrencera la ligne Nador-Sète

Ajouté le 13/08/2011 - Auteur : Maxitoy

Source : http://www.yabiladi.com/articles/details/6580/melilla-nouvelle-ligne-maritime-concurrencera.html

Les autorités portuaires de Melilla envisagent de lancer prochainement une liaison maritime entre cette enclave et le port de Sète (sud de la France). Le Port de Melilla viendra ainsi concurrencer son voisin rifain de Nador, lui aussi relié au port français.

D’après plusieurs médias espagnols, les autorités portuaires de l’enclave de Melilla vont très prochainement proposer à l’Union Européenne un projet « d’autoroute maritime ». Elle reliera Melilla à Sète (Sud de la France), via Carthagène (Sud de l’Espagne).

La future ligne ambitionne de drainer une partie des véhicules qui transitent par l’Espagne, à destination du Maroc. Ces derniers traversent généralement la péninsule jusqu’aux ports andalous de Malaga, Almeria, et Algésiras, où ils empruntent ensuite le ferry pour rallier le Maroc. Une ligne relie déjà les ports de Carthagène et de Sète. Les Espagnols entendent à présent exploiter le créneau entre le sud de la France et le nord du Maroc.

Le port de Nador concurrencé

Le port de Melilla rejoindra, grâce à sa liaison avec Sète, deux ports marocains : Tanger, mais surtout Nador, ville voisine. Les autorités portuaires de l’enclave ambitionnent de rendre la ligne Melilla-Sète plus attractive grâce à des prix plus compétitifs. Arturo Esteban, président de l’Autorité portuaire de Melilla, envisage ainsi d’obtenir une subvention de l’Union européenne, dans le cadre du Programme Marco Polo II. Reste à savoir si cela est possible, car il s’agit là d’une initiative qui vise à augmenter la part du transport maritime et ferroviaire dans le cadre du transport international de marchandises. Le projet sera présenté en septembre.

La future ligne Sète-Melilla verra intervenir l’une des plus importantes compagnies maritime du monde, les Estoniens de Tallink. Cette compagnie viendra grignoter une partie de la clientèle de la Compagnie maritime de Navigation (Comanav), qui opère sur la ligne Sète-Nador.

L'ouverture de la ligne Melilla-Sète permettra surtout à l’enclave de rattraper un peu son retard sur Nador dans le transit de personnes et de véhicules, sur le détroit de Gibraltar. En effet, les parts de trafic de passagers et de véhicules sont plus importants pour Nador que pour Melilla. Pour l’Opération de la traversée du détroit 2011 (OPE 2011), au 11 août 2011, Nador a vu transiter par son port 253 601 passagers (16,1%), et 54 571 véhicules (13,1%). Melilla pour sa part, a eu 144 699 passagers (9%) et 24 946 véhicules (6%).

De même, lors des OPE de 2008 à 2010, le port de Nador a reçu en moyenne 8% des passagers et 7% des véhicules, alors que Melilla a attiré 3,7% des passagers et 2,3% des véhicules. Le port de Nador n’est pourtant relié qu’à Almeria, alors que celui de Melilla est en plus relié à Malaga. Une nouvelle ligne maritime serait donc bien venue pour les recettes du port de l’enclave. Reste maintenant à savoir si cette idée inspirera également les autorités portuaires de Ceuta, l’autre enclave du nord du Maroc, qui subit de plein fouet la concurrence de Tanger.

Envoyer à un ami

Les Commentaires

J'ai pris Alméria-Nador en avril 2011, 240€ pour moi et mon 80 (Fantastic c'te pétée), 4 heures.
J'ai pris aussi le même trajet et Fantastic 80, en octobre 2011 pour 90€ !!.
J'en redemande... Il existe aussi un Nador-Sète, et vice-versa, 25 heures,donc couchette.
Je suis également revenu du Maroc par Nador-Alméria, pour le même prix qu'à l'aller (90€), de nuit et en 4 heures, le 25-11-11 (billets en archives).
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site!