Le site des Toyota Land Cruiser Série 8 & 10

(FJ - FZJ - HDJ - HZJ - UZJ)
Vous êtes ici >> Accueil/les news
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | »

les news

Que faire en cas de verbalisation ?

Ajouté le 23/10/2010 - Auteur : Maxitoy
 
CODEVER - News nationale du 18/10/2010 [ Télécharger la pièce jointe ]
 
Un randonneur averti en vaut deux. Sans sombrer dans la psychose (les verbalisations sont peu nombreuses en regard du nombre de pratiquants et du kilométrage parcouru par ceux-ci), il faut bien avouer que nous recevons chaque semaine des appels au secours de pratiquants verbalisés. Souvent, ces verbalisations sont contestables, et parfois carrément abusives.

Malheureusement, nous constatons que les pratiquants méconnaissent généralement leurs droits, notamment lorsqu'ils n'ont jamais adhéré au Codever. Surtout, ils ignorent l'attitude à adopter en cas de contrôle ou d'audition.

Or, dès les premiers instants, tout ce que vous direz aux agents pourra être utilisé contre vous. Oui, comme dans les films américains !

De même, votre comportement au moment du contrôle est important : il ne faut pas tenter de fuir, ni – encore pire ! - foncer sur les agents. Pour paraphraser un comique bien connu : "y en a qu'ont essayé, ils ont eu des problèmes"...
Non seulement, vous risquez gros, mais en plus cela dégrade gravement notre image générale, desservant ainsi ceux qui ont affaire à la justice.

Ceci étant dit, il arrive aussi - rarement, mais tout de même de plus en plus fréquemment au vu des témoignages que nous recueillons - que des agents se prennent pour des "cow-boys" et procèdent à des arrestations musclées : arme de service au poing, coup de matraque, pilote jeté à terre...

Il va de soi que cette manière de procéder n'est justifiée que si vous représentez un danger grave pour l'agent au moment du contrôle (agressivité, coups...). Dans le cas contraire, elle est inadmissible et peut être reprochée à l'agent devant la justice.

Évidemment, il est exceptionnel de trouver des témoins crédibles en pleine forêt... Ce sera donc votre parole contre celle des agents, qui sont, eux, assermentés...

C'est pourquoi il est crucial de rester courtois et poli en toutes circonstances, d'adopter une attitude résolument non menaçante, et surtout de garder votre salive pour le juge. Car, au bout du compte, c'est lui qu'il faudra convaincre !

Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici les consignes à suivre :
  1. Dites-en le moins possible. Contentez-vous de répondre simplement aux questions, en faisant court. Ne tentez pas de convaincre l'agent que vous n'êtes pas en tort. Ne lui donnez pas les détails de votre itinéraire ! Ne lui indiquez pas un point GPS et ne lui donnez pas d'indications permettant d'identifier précisément le lieu de la verbalisation (gardez ces informations pour vous !).

  2. Faites noter par l'agent les observations utiles à votre défense : absence de panneau d'interdiction ou de barrières, présence d'une signalisation routière ou indicative, configuration des lieux...

  3. Recueillez les coordonnées des éventuels témoins (promeneurs, bucherons...)

  4. A ce stade, NE RECONNAISSEZ JAMAIS L'INFRACTION ! Ne signez jamais rien sans avoir relu avec la plus grande attention. Sur la carte-amende, faites cocher la case "ne reconnait pas l’infraction" (cas d'une contravention de 4e classe) avant de signer. Dans le cas d'une contravention de la 5e classe, l'agent ne vous remet pas de carte-amende, mais note ses constatations pour rédiger son PV. Faites bien noter que vous ne reconnaissez pas l'infraction.

  5. Si vous êtes auditionnés de suite à la gendarmerie, les mêmes conseils s'appliquent. En outre, prenez tout le temps nécessaire pour relire, mot à mot, le procès-verbal d'audition. N'hésitez jamais à faire rectifier ce qui vous semble mal retranscrit. Ne signez pas ce PV tant que le contenu ne vous satisfait pas. Si on vous demande de signer un autre document, tel qu'une convocation au Tribunal ou une proposition de composition pénale, relisez là aussi très attentivement et faites corriger ce qui vous parait incorrect. C'est votre droit ! Et c'est très important pour contester par la suite.

  6. Prenez au plus vite des photos des lieux et des étapes du cheminement que vous avez suivi (si possible, au moment du contrôle).

  7. Contactez le secrétariat pour connaître la marche à suivre.

Nota : si vous êtes agressé par l'agent lors du contrôle (éjecté de votre quad, par exemple), alors même que vous ne vous êtes pas montré agressif et n'avez pas cherché à fuir, n'hésitez pas à porter plainte, sans oublier de consulter préalablement votre médecin. Si vous avez été blessé plus gravement, appelez ou faites appeler les secours.

Pour mémoire :
  • Si vous étiez à jour de cotisation au moment des faits, la GPJ du Codever prendra en charge votre défense*. Un avocat constituera votre dossier de défense et plaidera pour vous devant le juge.

  • Si vous n'étiez pas adhérent au moment des faits, mais que vous souhaitez obtenir l'aide du Codever, merci de souscrire votre adhésion avant de nous contacter... Les sollicitations sont nombreuses, et nos ressources limitées !


* la Garantie Protection Juridique est intégrée dans les formules d'adhésions suivantes :
  • particulier "militant" (cotisation à 40 €)

  • particulier rattaché à un "militant" via l'adhésion "famille" (19 € par personne rattachée)

  • Club : couvre uniquement l'association en tant que personne morale, et, dans le cadre de leur mandat électif, son président en exercice, ses dirigeants ou préposés titulaires de délégation, à jour de cotisation du club

  • Pros : ne couvre pas la société, mais uniquement son responsable en tant que particulier

Les conditions complètes faisant foi sont consultables et  téléchargeables sur cette page :
http://www.codever.fr/adherer/index.php?cu=4

Pour toute question, n'hésitez pas à contacter le secrétariat au 0820 20 11 80 (0,09 €/min).

Appel à témoignage

Ajouté le 08/10/2010 - Auteur : Maxitoy
Appel à témoignages - DIGUES DU RHONE ET DU PETIT RHONE
News départementale du 08/10/2010 [ Télécharger la pièce jointe ]
 
Le Codever relaie aujourd'hui l'appel à témoignages d'une mère, suite au décès de son fils à cause d'un câble tendu en travers d'un large chemin roulant :

" Mon fils Martin a perdu la vie sur la digue, où il circulait à moto, le 19 juillet 2010. Un câble tendu et non signalé a arrêté sa route définitivement : il avait 18 ans 6 mois et 2 jours et un bel avenir devant lui.
L'existence d'une circulation régulière sur ces digues, dont l'accès est très facile, est de notoriété publique dans la région. Beaucoup de monde les emprunte. Il faut toutefois le démontrer, et c'est pour cette raison que nous recueillons des témoignages, via la pétition ci-dessous. Si vous êtes concerné, témoignez, pour Martin. Merci. "

Texte de la pétition :
"Je, soussigné, affirme avoir occasionnellement ou régulièrement emprunté les digues du Rhône ou du Petit Rhône, que ce soit à vélo, à cheval, à moto, en quad, en auto ou à l'aide d'un autre véhicule, et ceci sans jamais être inquiété par qui que ce soit, garde ou autre, ni informé d'une quelconque interdiction d'y circuler."

Vous pouvez télécharger cette pétition en cliquant sur "télécharger la pièce jointe", en haut à droite. Nous vous invitons à la diffuser auprès de toute personne susceptible d'être à même de témoigner.

Ce nouveau drame vient malheureusement allonger la liste des victimes d'actes imbéciles. En effet, le câble était tendu en pleine ligne droite, en travers d'un chemin large et carrossable. L'enquête étant en cours, nous ne ferons pas plus de commentaires. Affaire à suivre.
 
4 commentaires - Voir | Rédiger

Nouveau code de la route marocain

Ajouté le 02/10/2010 - Auteur : Maxitoy
 

Voilà ! C’est fait. Après une longue et houleuse période de gestation, le nouveau Code de la route est entré en vigeur ce vendredi 1er octobre. Permis à points, montant des amandes, corruption, alcool, prison… voilà autant de questions qui turlupinent les esprits. Menara vous propose de faire le point sur quelques-unes des principales dispositions.


LA NOUVEAUTE, LE PERMIS A POINTS
Le permis à points consiste à attribuer à chaque permis de conduire un capital de points (20 points pendant la période probatoire de deux 2 ans, et de trente 30 points quand il devient définitif) susceptibles d’être réduit si le titulaire du permis commet une infraction sanctionnée par le retrait de points. Parallèlement, le code de la route a instauré un système pour la récupération des points perdus, si le titulaire du permis de conduire observe certaines règles. Le solde est par exemple crédité de 4 points si le conducteur ne commet pas d’infraction sanctionnée par le retrait de points pendant une année. Pour exemple on notera que le non respect de l’obligation du port de la ceinture de sécurité coûte 1 point, le non respect du droit de priorité 2 points, l'arrêt injustifié sur une autoroute 3 points, la circulation en sens interdit 4 points, la conduite d’un véhicule sous l’empire d’un état alcoolique ou sous l’effet des substances stupéfiantes 6 points, blessures involontaires, entraînant une infirmité permanente, avec circonstances aggravantes suite à un accident de circulation 10 points, homicide involontaire avec circonstances aggravantes, suite à un accident de circulation 14 points.

LES AMENDES
Elles sont réparties en trois classes fixées comme suit :
• Les infractions de première classe 700 dh : dépassement de vitesse de 30 à moins de 50 Km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée, non-respect de l’arrêt imposé par un panneau de stop ou par un feu rouge de signalisation, franchissement d’une ligne continue…
• Les infractions de deuxième classe 500 dh : dépassement de vitesse de 20 à moins de 30 Km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée, pour tous les conducteurs ; non-respect du droit de la priorité; non respect des mentions de restriction sur le permis de conduire; tenue en main d’appareil téléphonique pendant la conduite d’un véhicule ou tout autre appareil susceptible de réduire l’attention ou le mouvement…
• Les infractions de troisième classe 300 dh : dépassement de la vitesse autorisée de moins de 20 km/h, le stationnement non réglementaire…
Le paiement des amendes peut être effectué immédiatement ou dans un délai de 15 jours. A noter qu’il est possibilité de payer par chèque. En cas de non paiement, l’agent verbalisateur conserve le permis de conduire ou la carte grise moyennant un récépissé lui donnant droit à la conduite pendant un délai de 15 jours

CORRUPTION
Le code de la route prescrit aux officiers et agents chargés du contrôle routier de porter un badge, sur lequel sont inscrits leurs noms et prénoms, leurs fonctions et leurs photos. Parmi les nouvelles garanties du Code de la Route, le conducteur en infraction a le droit de contester la contravention en déposant une plainte. A noter l'obligation de signalisation avancée des points de contrôle de jour comme de nuit

ALCOOL AU VOLANT
Le code de la route a érigé la conduite avérée sous l’effet d’alcool en délit. La loi a instauré l’obligation de recours et d’usage par l’agent de contrôle de l’alcootest ou l’éthylotest pour la constatation objective de la conduite sous l’effet de l’alcool.
L’alcootest ou l’éthylotest est un dispositif préventif qui permet de détecter la présence effective de l’alcool dans l’haleine du conducteur. L’alcootest est muni d’un embout hygiénique et jetable après chaque opération de mesurage. Le Code de la Route a donc clairement sanctionné la conduite sous l’effet de l’alcool, sans distinguer entre l’état d’ébriété et l’état d’ivresse. Cette infraction est ainsi qualifiée de délit et est passible d’une peine d’emprisonnement de 6 mois à une année et/ou d’une amende de 5000 DH à 10000 DH, ainsi que la suspension du permis de conduire pour une durée variant entre 6 mois et une année.

PRISON
Les sanctions privatives de liberté concernent les conducteurs qui commettent des accidents extrêmement graves. Le code de la route contient des dispositions se rapportant aux délits d’homicide ou de blessures des suites d’un accident de la circulation consécutifs au non respect par le conducteur des règles de la sécurité et de la circulation routière. Le Code de la Route prévoit des garanties en cas d’accident avec tués et/ou blessés à travers la stipulation claire de « l’établissement de la responsabilité » (articles 167, 169 et 172).


Sourcer: Menara.ma

CODEVER: Des extrémistes victimes d'extrémistes ?

Ajouté le 01/10/2010 - Auteur : Maxitoy
Les écologistes radicaux d'Alsace Nature viennent de porter plainte contre X pour avoir été menacés de mort, nous apprend L'Alsace.fr (http://www.lalsace.fr/fr/rallye-de-france/article/3881067/Rallye-WRC-Alsace-Nature-porte-plainte-pour-menaces-de-mort.html).
Menaces reçues par courriel, ou lues sur différents forums ou pages Facebook. Et ils semblent tomber des nues.

Bruno Ulrich, un administrateur d'Alsace Nature, déclare même à L'Alsace.fr qu'ils ont été "surpris de la violence de certains fans du rallye". On se pince.

M. Bruno Ulrich et ses petits camarades d'Alsace Nature et autre groupuscules écolo-radicaux feraient bien de visiter les forums et sites internet tenus par leurs fans. Ils y découvriraient comment sont insultés à longueur de pages les pratiquants des loisirs verts motorisés.

Il n'est pas rare d'y lire des appels au meurtre contre les motards ou les quadeurs, tandis que d'autres extrémistes verts se vantent de chasser ou de piéger le motorisé. N'oublions pas les campagnes de dégonflage des pneus de 4x4, qui ont déjà parfois carrément tourné au déboulonnage de roues !

On ne parle même pas des appels à la délation, des montages photos outranciers, des dénonciations calomnieuses, j'en passe et des meilleures.

Jusqu'à preuve du contraire, on n'a jamais trouvé de barbelés ou de planches à clous en travers des pistes cyclables ou des voies vertes. Dans les chemins fréquentés par les randonneurs motorisés, c'est par contre devenu monnaie courante ! Avec, malheureusement, des morts et des estropiés à la clé.

Et à qui doit-on ce climat délétère ? A ceux-là même qui jouent aujourd'hui les vierges effarouchées !

Oui, on le doit essentiellement à ces mêmes écologistes radicaux, et aux politiques opportunistes qui les financent grassement. Ils sont collectivement responsables de cette haine qui n'en finit pas de grandir.

Ces dernières années, les "khmers verts", comme certains les appellent, n'ont eu de cesse de stigmatiser les pratiquants des loisirs verts motorisés et les passionnés de sport mécaniques (et aussi les chasseurs, les pêcheurs, les agriculteurs...). Ils oeuvrent ouvertement et avec acharnement pour l'éradication de ces activités qui passionnent des millions de français (plus de la moitié de la population, en fait, selon ce sondage : http://www.codever.fr/news/index.php?typ=0&sec=0&SelAt=170&nid=242).

Le CODEVER a depuis longtemps alerté les pouvoirs publics des risques liés à cette dérive manichéenne (on est "écolo", sinon on est le diable). Certains élus, qui constatent la détérioration des relations entre les citoyens (selon qu'ils soient "à moteur" ou non) et le blocage progressif des activités économiques de notre pays, commencent à ouvrir les yeux. Mais le mal est fait, et pour un bon moment.

Soyez certains que le CODEVER déplore les menaces de mort expédiées à Alsace Nature. Mais en même temps, nous ne sommes pas du tout surpris de la tournure que prennent les évènements.

A jouer les extrémistes, on prend le risque de se heurter à d'autres extrémistes. Il serait peut-être temps de relâcher la pression, non ?


P.S. : le recours d'Alsace Nature a été rejeté par le juge des référés de Strasbourg.
Voir ici : http://www.dna.fr/fr/a-la-une-web/info/3881069-Rallye-de-France-Les-referes-d-Alsace-Nature-et-des-chasseurs-du-Haut-Rhin-rejetes
2 commentaires - Voir | Rédiger

La légende est née !

Ajouté le 21/09/2010 - Auteur : Maxitoy



2010 !  Le TOYOTA Land Cruiser Série 80 fète sa vingtième année d'existence et rentre ainsi dans la légende d'un des meilleur 4x4 de tout les temps !




Tout Terrain - De Paris… au Maroc, c’est simple comme une traversée de la Méditerranée

Ajouté le 21/09/2010 - Auteur : Maxitoy

Les 24 Heures de France furent un franc et vif succès. Loulou Dronne, le chef d'orchestre de ce groupe, a su donner à son épreuve annuelle, sur le circuit de Chevannes dans l’Essonne, une âme ! Personne ne lui enlèvera ce précieux joyau apprécié de tous les acteurs au point de faire accourir en cette période de crise, près d’une centaine d’équipages soit plus de 350 pilotes rassemblés dans un même lieu.

La fête de ces deux tours d’horloge, fut totale, même si la pluie est venue mettre son grain d’eau sur la piste la rendant glissante à souhait acceptant quelques belles figures de style au grand bonheur du public et de grosses chaleurs pour les acteurs.

Les 24 Heures de France font accourir, des Lettons, des Russes mais également des pilotes de nationalité portugaise, espagnole, italienne, anglaise, allemande… y participent avec la même détermination que nos braves "frenchies". Finalement ces 24 Heures là, ont leur raison de vivre et de se pérenniser… Vive la 19ème édition en septembre 2011 mais avant, Forcing Organisation et l’ASA 91 donnent un rendez-vous hors frontière, en avril au Maroc, pour la 2ème édition des 4 fois 6 heures ! Une épreuve qui prend du volume et qui, sera sans commune mesure une compétition exotique qui mérite de se développer.

Six Heures à Marrakech, 6 Heures à Ouarzazate, 6 Heures à Agadir et 6 Heures à Essaouira… une course d’endurance de près de 2000 km bien séduisante et pour laquelle, de nombreux équipages se sont déjà mis en quête de sponsoring pour y participer.



Marie-France Estenave,
MadeInMOTORSPORT.com.

La Commission Européenne lance une consultation publique sur le contrôle technique

Ajouté le 18/09/2010 - Auteur : jidgi
Le Codever invite l'ensemble de ses adhérents, quel que soit leur mode de locomotion, à participer à cette enquête avant le 24 septembre. En effet, le contrôle technique pourrait demain concerner non seulement les motos (enduristes, trialistes...), mais également les cyclomoteurs (parents, c'est vous qui paierez...), et il y a fort à parier pour que, sur la lancée, il soit plus tard étendu aux quads.

Le CODEVER s'est prononcé contre le CT moto à maintes reprises, car il est démontré que le CT ne sert à rien pour ces véhicules, si ce n'est à gonfler les poches des actionnaires des réseaux de centres de contrôle.

Comme l'écrit la FFMC : "Bien loin d’être un simple sondage, cette consultation publique est une étape obligatoire avant l’adoption de chaque réglementation européenne. Elle pourrait même s’avérer déterminante si l’on en croit la Commission qui s’est engagée à donner un véritable poids à l’avis des citoyens."
Comme d'habitude, on vous encourage à ne pas sous-estimer cette action ! Quelques minutes vous suffiront pour participer.

Pour plus d'infos sur le contrôle technique, visitez : http://www.motardsencolere.com/spip.php?rubrique44.
Vous pouvez aussi relire notre article du 29/2/2008 : http://www.codever.fr/news/index.php?typ=1&sec=0&SelAt=110&nid=133

Ci-dessous les indications de la FFMC pour participer à l'enquête :

Alors que l’Union Européenne prépare une loi pour rendre le contrôle technique des deux-roues motorisés (2RM) obligatoire dans tous les Etats membres, la Commission européenne lance jusqu’au 24 septembre une consultation publique pour recueillir l’avis des citoyens.
La FFMC, farouchement opposée à l’instauration d’un tel contrôle qu’elle trouve en tous points inutile, inefficace et inapproprié (voir le site dédié « non au contrôle technique » ), appelle les motards à participer à cette consultation pour faire entendre leur voix.

Le questionnaire à renseigner se trouve sur le site de la Commission : http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=roadworthiness

Il est rédigé en anglais mais la FEMA (Fédération Européenne des Associations de Motocyclistes), qui milite aux côtés de la FFMC pour que la mesure ne soit pas adoptée, met à votre disposition sur son site internet une traduction en français : http://www.fema-online.eu/uploads/documents/20100831_RWT_consult_FR.pdf

C’est l’occasion pour les motards français de s’exprimer et de faire valoir leur expérience.

Si mille motards disent non au contrôle technique, ils nous entendront. Si dix mille motards (ou plus) disent non au contrôle technique, ils nous écouteront !

Cet appel est relayé par la FEMA dans l’ensemble des Etats membres de l’Union Européenne.
 

Loisirs verts motorisés : stop à la désinformation !

Ajouté le 18/09/2010 - Auteur : jidgi

http://www.codever.fr/files/Dossier_Stop_Desinformation_22-02-2010_Rev4_WEB.pdf (Votre navigateur ne permet pas l'affichage d'un fichier pdf)

Get Adobe Reader

 
 
1 commentaire - Voir | Rédiger

Du nouveau chez OFF-ROAD EQUIPEMENTS

Ajouté le 15/09/2010 - Auteur : raffi

ESSAYEZ LA LOCATION!  PAYEZ L'USAGE PAS L'USURE!

 

OFF-ROAD EQUIPEMENTS spécialiste de la préparation raid, vous propose à la location tous le matériel, qu'il soit indispensable, tel que plaques de désensablage, compresseur, etc, ou de confort, tel que tente de toit, frigo, etc, pour partir en raid, ou en balade de quelques jours.

Du matériel de grandes marques, toujours état neuf, les nouveautés, et du matériel qui saura évoluer en fonction de vos besoins et de la difficulté de vos raids.

Plus d’investissement, de stockage ou même de réparation, OFF-ROAD EQUIPEMENTS s’occupe de tout.

Contact: 04 37 05 02 70

Codever : un communiqué "grand public" pour l'été

Ajouté le 22/07/2010 - Auteur : jidgi
Soucieux d'informer les pratiquants occasionnels estivaux, le Codever diffuse cet été un communiqué de presse "grand public" à plus de 260 médias nationaux et plus de 500 médias régionaux (y compris les télés).

Le voici reproduit ci-dessous. Vous pouvez télécharger la version PDF en cliquant sur "télécharger la pièce jointe", en haut à droite.

CET ETE, UN RANDONNEUR AVERTI EN VAUT DEUX

L’été et les vacances sont là, et avec eux les envies de balades sur les chemins, de prés, de lacs, de fougères… A pied, à cheval, en 4x4, en quad, en moto, en VTT, les moyens de se mettre au vert sont nombreux. Le CODEVER vous prodigue quelques conseils.

Même si l’été est la saison du « lâcher prise », la pratique des loisirs verts impose un minimum de précautions : ne pas s’aventurer seul, ne pas surestimer ses capacités… Chacun doit aussi veiller à ne pas déranger la faune ni à dégrader la flore, en s’abstenant de sortir des chemins.

Au rayon des loisirs verts motorisés, la réglementation très complexe est la source de verbalisations, parfois méritées, souvent abusives… Quand ce n’est pas le comportement inadapté de quelques-uns (bruit, vitesse excessive…) qui génère des conflits avec les autres usagers.

Le CODEVER souhaite donc informer des précautions d’usage les touristes et les adeptes occasionnels de la randonnée motorisée : ne pratiquez pas le « hors-piste », roulez avec un véhicule homologué et assuré en respectant le Code de la Route et la signalisation, ralentissez et saluez les autres usagers, portez un casque en toutes circonstances, respectez les consignes pour éviter les feux de forêts, ne roulez jamais seul. Si vous choisissez une prestation, vérifiez que votre guide possède bien un diplôme.

Pour éviter de vous retrouver en situation « irrégulière » sur les chemins, la lecture de notre dossier « Loisirs verts motorisés : stop à la désinformation » vous sera d’une aide précieuse. En quelques lignes, le quiz « vrai ou faux ? » tord le cou aux idées reçues et aux préjugés.

Parmi les thèmes abordés : « Les chemins balisés sont-ils réservés aux piétons ? » ; « Les quads, les 4x4 et les motos ont-ils le droit de circuler hors des routes et des chemins ? »…

Vous pouvez télécharger ce livret gratuitement sur http://www.codever.fr, rubrique « Ressources documentaires ».

Charte de bonne conduite, adhésion et renseignements sur http://www.codever.fr
ou au 0820 20 11 80 (0,09 € TTC/min)


Adhérer au CODEVER, la bonne démarche
Fortement recommandée à tout nouvel acquéreur d’un engin motorisé destiné à la balade (quad, buggy, moto, 4x4), l’adhésion vous permet d’approfondir vos connaissances grâce au Guide Pratique, d’être couvert par une garantie protection juridique spécialisée et conseillé dans l’organisation de vos balades.
Vous bénéficiez en outre d’un décryptage permanent de l’actualité et de la règlementation, via une lettre d’infos électronique chaque vendredi, un bulletin « papier » trimestriel (8 pages, en couleurs) et via notre forum internet. Sans négliger le fait que votre cotisation permet de financer les actions de l’association, qui ne bénéficie d’aucune subvention publique.
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | »